Community Manager

Accueil 9 Community Manager 9 Comment devient-on community manager ?

Comment devient-on community manager ?

Le community management est un métier qui s’apprend. Il est nécessaire de suivre une formation community manager adéquate pour en acquérir les bases, et effectuer par la suite un stage en entreprise pour consolider ses acquis. Mais surtout, avoir une bonne connaissance de l’environnement web et des réseaux sociaux est essentiel pour exercer un community manager métier.

Quel est le rôle du community manager ?

Le community manager soigne l’image d’une entreprise réseaux sociaux. Son rôle n’est pas de vendre des produits ou des services mais d’entretenir des échanges avec les utilisateurs de médias sociaux tels que Facebook, TikTok, Instagram ou LinkedIn.

Le community manager est la personne qui communique les messages de l’organisation sur différents réseaux sociaux et qui fait remonter ceux du public, qu’il s’agisse d’un simple comment community, d’une remarque négative sur une prestation, d’une plainte déposée par un utilisateur…

Le community management occupant une place importante dans la stratégie de communication digitale d’une entreprise – le social media manager peut même aspirer à devenir chef de projet et s’occuper de la stratégie de communication globale de l’organisation. Le manager community peut agir de différentes manières pour animer sa communauté : en diffusant des contenus variés (jeux –concours, sondages, promotions…), en répondant aux messages de clients, en publiant une sélection de comment community manager de followers…

A noter, enfin, que le rôle du community manager indépendant est exactement le même que celui qui travaille en interne.

Quelles sont les qualités que doit avoir un bon community manager ?

Les community managers doivent avant atout avoir de bonnes aptitudes relationnelles. Etre à l’aise dans le domaine de l’information communication est essentiel pour pouvoir fédérer une communauté et faire en sorte que les internautes se sentent écoutés peur leurs sociaux community manager. En somme, cette qualité permet au professionnel de prendre en considération et de répondre avec tact chaque community manager comment.

Le métier community exige naturellement une excellente connaissance de chaque média social. Pour accéder à un poste demandeur emploi, il faut en outre une maîtrise des outils à sa disposition pour effectuer des tâches aussi diverses que le partage de contenus, l’analyse de trafic, le monitoring, la création graphique… L’expérience entre aussi en ligne de compte pour le poste community manager. Elle peut d’ailleurs faire la différence au niveau du salaire poste demandeur par exemple.

En plus de ces qualités, il faut en outre avoir suivi une community manager formation.

Quelle formation suivre pour devenir community manager ?

Avoir un diplôme est un atout non négligeable pour exercer le métier de media manager : cela permet de mettre toutes les chances de son côté quand il s’agit de chercher un emploi, ou un client si l’on souhaite travailler comme manager freelance. Plusieurs choix sont possibles :

  • BTS en communication ou management commercial et opérationnel ;
  • DUT des métiers multimédia et d’Internet (MMI) ;
  • Licence professionnelle en e-commerce et marketing digital ;
  • Licence professionnelle des métiers du numérique ou des métiers information communication ;
  • Diplôme d’une école de commerce, de journalisme, de relations publiques, de marketing ou de communication…

Avoir un diplôme de niveau bac+5 (en communication, marketing, journaliste ou relations publiques) constitue un atout encore plus important pour la recherche d’un emploi community (ou de clients pour un community manager freelance). Les formations community manager à un niveau supérieur permettent en outre de prétendre à un salaire community manager plus important ou encore d’occuper une plus grande responsabilité dans l’élaboration de la stratégie digitale de l’organisation. Situées à Paris, les institutions suivantes figurent parmi les plus réputées :

  • ECS ou European Communication School ;
  • ISCOM, une école supérieure de communication et de publicité ;
  • CFJ ou Centre de formation des journalistes ;
  • EEMI ou Ecole européenne des métiers d’Internet…

On peut également devenir community manager en suivant une formation au sein du groupe IGS, à Toulouse, Bordeaux, Lyon ou Strasbourg.

Devenir community manager sans diplôme, c’est possible !

Les passionnés du web et des réseaux sociaux s’en sortent parfaitement bien en France, et beaucoup sont en CDI. La passion et surtout les années d’expérience de ces autodidactes férus de social media font la différence pour un emploi community manager. Et qu’on soit demandeur emploi entreprise ou salarié, l’expérience fait toujours la différence, en termes de responsabilité mais aussi de salaire community. Après tout, c’est en pratiquant le métier community manager que l’on consolide ses compétences. En outre, il leur est toujours possible de suivre une formation community, surtout si l’on souhaite devenir manager indépendant. Il suffit de faire quelques recherches sur Google pour découvrir de nombreuses offres de formation en ligne pour devenir community manager ou renforcer ses capacités.

Le community manager freelance peut en outre s’appuyer sur les outils mis à disposition par BDM, le média des professionnels du numérique. Les outils, décryptages et actualités fournis par cette plateforme aident pour la veille d’un community manager mais aussi dans le domaine du référencement SEO ou SEA.

Le community manager indépendant peut exerçant avec le statut d’auto-entrepreneur. Il doit pour cela déclarer son chiffre d’affaires à l’URSSAF, respecter les plafonds en vigueur, s’acquitter de charges sociales et ouvrir un compte bancaire dédié à son activité pour le suivi de sa comptabilité.

Suivez-nous sur notre page Facebook!