Community Manager

Accueil 9 Community Manager 9 Comment être un bon community manager ?

Comment être un bon community manager ?

Le community manager s’occupe de la communication d’une personnalité ou d’une organisation sur les réseaux sociaux. Le métier community manager s’appuie sur ces plateformes pour animer une ou des communautés d’internautes avec lesquels on parle des actions menées par l’entreprise (lancement d’un nouveau produit, offre promotionnelle). L’enjeu du manager community management est aussi de prêter une oreille attentive aux internautes quand ils formulent des remarques, des critiques, des suggestions ou tout autre comment community manager.

Qu’est-ce qu’on attend d’un community manager ?

Le community manager anime une ou des communautés d’internautes dans le but de soigner l’image et la réputation de l’entreprise sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, le social media manager dispose de plusieurs moyens d’actions, comme la création de conversations sur le fil de l’organisation et la publication de contenus répondant aux attentes du public. Le social media manager peut également répondre aux messages des abonnés ou encore partager un comment community qui sort du lot.

Pour choyer les membres de sa communauté, le community manager peut aussi leur offrir l’exclusivité de certaines offres de l’entreprise. Ainsi ces prospects ou clients seront-ils les premiers à être au courant de l’organisation d’un événement ou de l’arrivée imminente d’un nouveau produit ou d’une offre promotionnelle. En somme, le media manager doit faire en sorte que ces utilisateurs ont tout intérêt à faire partie de sa communauté.

Nos conseils pour être un bon community manager

Le community manager doit naturellement avoir de bonnes capacités relationnelles et maîtriser le fonctionnement de différents médias sociaux ainsi que les outils indispensables pour communiquer sur ces plateformes : les NTIC, le KPI ou indicateurs de performances, très utilisés dans le référencement…

Se former au métier de community manager

La formation, que vous pouvez financer au demeurant par le biais de votre CPF, est en France le meilleur moyen d’avoir des bases solides pour exercer ce métier du web. Pour cela, vous avez le choix parmi différentes écoles proposants des diplômes de niveau bac+2 ou 3 en communication, management commercial et opérationnel, marketing digital, relations publiques, journalisme, MMI ou métiers multimédia et d’Internet… Pour avoir un bagage plus solide, vous pouvez opter pour une formation community manager de niveau bac+5, avec des filières comme le journalisme, le marketing communication et bien plus encore.

Des institutions sises à Paris comme ISCOM (école de communication et de publicité), CFJ (Centre de formation des journalistes) ou EEMI (Ecole européenne des métiers de l’Internet) ne se content pas de délivrer un community manager diplôme. Elles proposent  aux étudiants, outre la formation community, d’effectuer des stages pour renforcer leurs compétences et trouver plus facilement un emploi.

Le manager formation, le stage puis l’expérience sont des atouts précieux pour pouvoir décrocher un CDI et négocier un manager salaire plus important. Ces formations community manager sont aussi des arguments de point pour manager freelance à la recherche de nouveaux clients.

Aussi solide soit-elle, la community management formation ne saurait suffire. Les qualités community manager sont aussi humaines et relationnelles.

Se familiariser avec les produits et services de l’entreprise

Pour gérer l’image de marque de l’entreprise, il est important de bien connaître les produits et prestations que celle-ci propose. Qu’il travaille au sein d’une entreprise ou exerce comme community manager freelance, le professionnel, en tant qu’ambassadeur de la marque sur les réseaux sociaux, doit pouvoir apporter toutes les informations dont les internautes ont besoin, en répondant à leurs questions, en donnant des conseils (concernant l’utilisation d’un produit ou le choix entre deux options par exemple)…

En représentant une entreprise réseaux sociaux, le community manager s’efforce d’entretenir une relation de confiance avec les clients. Renforcer ce lien est d’autant plus bénéfique que certains internautes, satisfaits autant des prestations de l’entreprise que de la disponibilité du social media manager, peuvent contribuer à l’élargissement de la communauté grâce au bouche-à-oreille.

Adopter une communication simple et authentique

Le but premier du community management n’est pas n’est pas à proprement parler vendre de des produits ou des services, mais avant tout de créer et de renforcer des liens avec le public. L’authenticité se reflétant à travers chaque contenu que le community manager diffuse permet d’éviter qu’un écart se creuse entre lui et les membres de sa communauté. Qualité community manager essentielle, cette forme d’humilité fait qu’il sait comment parler aux internautes, qu’il est à leur écoute, disponible en tout temps à prendre en considération leur community manager comment.

Savoir s’adapter en tout temps

La polyvalence est un atout indéniable pour le métier community. Le manager community peut en effet être amené à parler de produits ou prestations différentes, à s’adresser à des publics différents en fonction du média social choisi, à répondre à un manager comment community parfois négatif… La réactivité est essentielle au vu des enjeux que représentent les réseaux sociaux community manager pour l’image de l’organisation.

L’entreprise peut par ailleurs demander à son social media manager de participer à l’élaboration de la stratégie de communication digitale de l’organisation. Au vu de l’importance du poste communit manager, celui-ci peut non seulement demander un community manager salaire plus important mais demander à exercer comme chef de projet de marketing digital voire global de l’entreprise.

Quand ils travaillent en freelance, les community managers peuvent s’occuper de la stratégie digitale de différentes entreprises ou personnalités. Le manager métier implique dans  ce cas une connaissance de domaines, produits et services très variés. Cela représente de grandes responsabilités pour le community manager indépendant. Mais celles-ci peuvent surtout être vues comme des opportunités d’acquérir davantage d’expérience pour le community management métier. En outre, cela ouvre potentiellement la voie à un meilleur salaire community manager.

Suivez-nous sur notre page Facebook!